ClubRétrospectivesA la découverte des douceurs du Roussillon

A la découverte des douceurs du Roussillon

Rétrospective Domaine Cazes

Lundi 4 avril a eu lieu au Club Français du Vin une dégustation de vins doux naturels de la Maison CAZES avec un accord de met pour chaque vins. Une personne du domaine, Benoit Briu, a guidé cette dégustation afin de répondre au mieux à toutes les interrogations que peuvent susciter les vins doux naturels.

D’ailleurs, parlons de ces fameux vins doux naturels. Il s’agit d’une des spécialités du Roussillon. Il s’agit de vins mutés. Autrement dit, au cours de la vinification, la fermentation est stoppée nette par addition d’alcool (alcool neutre d’origine vinique). L’arrêt de la fermentation fait en sorte qu’une partie du sucre des raisins n’est pas convertie en alcool. Les vins doux naturels sont donc alcoolisés et naturellement sucrés.

La Maison CAZES a été créée en 1895 par Michel Cazes à Rivesaltes, en plein cœur du Roussillon. Elle s’est depuis hissée en véritable porte-étendard de la viticulture de la région en produisant des vins de qualité et en les exportant aux quatre coins du monde. Les fabuleux terroirs catalans dont les vins CAZES sont tirés ont été foulés par de nombreuses figures historiques, le Maréchal Joffre en tête. Afin de respecter ce bagage culturel, la Maison CAZES a entrepris de se convertir à l’agriculture biologique et biodynamique dès 1997. La totalité du vignoble a été convertie en 2005.

Voilà pour le contexte général de la soirée. Place désormais aux vins dégustés le 4 avril et à leurs accords. Qui sait, cela pourrait vous donner des idées ?

La dégustation a débuté par un Rivesaltes Ambré de 1997. Au fil des années passées dans des foudres de chênes, ce vin a développé de délicieux arômes de noisette grillée et fruits secs (abricot, pêche et ananas) qui accompagneront parfaitement le foie gras. Quelle meilleure façon de commencer la soirée qu’avec des toasts de pain d’épice tartinés de foie gras ?

Nous avons continué avec un Rivesaltes Tuilé de 2005 qui dégageait d’exquises effluves de noix, de caramel et de torréfaction. Légèrement moins sucré que le précédent (92g/L au lieu de 115g/L), ce Rivesaltes propose des arômes qui forment de parfaits compagnons pour les fromages à pâte persillée. Pour la dégustation, nous avons proposé à nos invités des tartines de roquefort.

Il était temps de passer aux Banyuls. Nous avons donc proposé un Banyuls Rimage. Ce vin a la particularité d’être élevé en milieu réducteur. En d’autres mots, on va le laisser à l’abri de l’oxygène et ce afin de conserver l’aspect fruité du vin. Ainsi, le Banyuls Rimage proposé lundi 4 avril restituait de superbes arômes de fruits cuits, de cassis et de pruneau et de petites notes salines. De ce fait, nous l’avons servi en association avec des tartines de tapenade d’olives noires.

Retour vers quelque chose d’un peu classique avec un Banyuls Traditionnel 2011. Enfin classique est un bien grand mot. En effet, ce vin a été élevé en bonbonnes de verres laissées à l’air libre pendant une trentaine de mois. Les contrastes climatiques subis tout au long de cette période vont maximiser l’oxydation du vin et vont le doter d’une palette aromatique complexe qui va de la figue au moka tout en passant par les épices. Nous avons proposé sur ce vin des carrés de chocolat noir très corsé. L’amertume fait en effet un malheur avec le Banyuls Traditionnel.

Pour conclure cette belle soirée, Benoit nous a proposé le produit phare de sa maison, le Muscat de Rivesaltes 2010. Ce muscat, pourtant dosé à 114 g/L est très facile à boire dans la mesure où il bénéficie de somptueux arômes d’agrumes mûrs et de fruits exotiques que l’on retrouvera en bouche et qui rendront une vivacité agréable. La finale légèrement mentholée et épicée fait du Muscat de Rivesaltes un vin de dessert particulièrement réussi. Aussi, pour l’accompagner, nous avons proposé une tarte au citron. L’acidité du dessert a été enrobé par la douceur du Muscat ce qui en fait, selon nous, un accord proche de la perfection.
Essayez et vous ne verrez plus la tarte au citron de la même manière.
 
 

Partager

Imprimer
Envoyer cette page à un ami

Votre panier est vide