Le magDomainesChâteau Margaux

Château Margaux

Cinq siècles déjà et toujours pas une seule ride !

A chaque fois c’est la même chose. On ressent d’abord un étrange frisson. Puis se dessine sur nos lèvres un sourire. D’abord timide, celui-ci se transforme rapidement en une joie quasiment extatique. La raison de tout ceci se trouve à l’autre bout de cette longue allée bordée de platanes centenaires, j’ai nommé Château Margaux.

L’Histoire

Noble et vieille Dame médocaine, l’histoire de Château Margaux remonte à 1572 suite à la décision de  Pierre de Lestonnac de racheter les parcelles attenantes à la seigneurie La Mothe-Margaux. On doit toutefois attendre le XVIIIème siècle pour voir l’apparition des premiers Margaux dans les catalogues londoniens, notamment celui de la célèbre société de vente aux enchères Christie’s. Pour la petite histoire, il s’agissait du millésime 1771, qualifié d’ « excellent bordeaux avec une belle saveur ». Ce n’est là que l’un des nombreux compliments que Château Margaux ait reçu au cours de sa longue vie. Un autre compliment l’aurait fait rougir. Il provient du Président américain Thomas Jefferson, alors Ambassadeur des Etats-Unis en France qui avait en effet dit du millésime 1784 « qu’il ne peut y avoir une meilleure bouteille de Bordeaux ».

La construction du Château tel qu’on peut encore l’admirer aujourd’hui date de 1810 et est l’œuvre du célèbre architecte bordelais Louis Combes, qui avait pour ambition de créer le « Versailles du Médoc ». D’une qualité irréprochable depuis le début, Château Margaux est couronné « Premier Grand Cru Classé » par Napoléon III en 1855. C’est d’ailleurs le seul vin à recevoir la note parfaite de vingt sur vingt lors de cette dégustation.

Pendant plus d’un siècle, Château Margaux passe entre les mains de plusieurs propriétaires pour finir par être racheté en 1977 par le groupe financier Félix Potin, à la tête duquel se trouve André Mentzelopoulos. Ce dernier entreprend de gros travaux de restauration, notamment dans le vignoble, les chais ainsi qu’au Château. Véritable visionnaire, M. Mentzelopoulos sort le Château Margaux du marasme des années 1950 – 1975 et propose dès l’année 1978 un vin d’exception. Après son décès en 1980, Corinne, la fille d’André, reprend les rênes du Château. Le défi est relevé avec succès de sorte que Château Margaux semble aujourd’hui être une Dame plus resplendissante que jamais, aussi bien en France qu’à l’étranger.

Le Terroir

Pour produire un si grand vin, un terroir d’exception est de mise. Ainsi, Château Margaux bénéficie d’une magnifique butte de graves fines et de sable sur laquelle poussent les quatre cépages icônes du Médoc (Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc, Petit Verdot). Château Margaux profite d’un climat océanique, caractérisé par un hiver doux et pluvieux et un été frais et relativement humide. Ces conditions naturelles permettent aux raisins d’atteindre une maturité optimale. Enfin, il faut saluer les Hommes et leur savoir-faire qui se transmet de génération en génération pour maintenir Château Margaux parmi les plus grands vins du monde. Paul Pontallier, ancien Directeur Général du Château récemment disparu, ne disait-il pas « le travail de l’homme consiste à exploiter au mieux ces facteurs naturels et à améliorer progressivement les techniques de la viticulture et de la vinification ».

Dans cette formule, on sent l’influence d’André Mentzelopoulos qui, sous les conseils de son œnologue Emile Peynaud, a entrepris de replanter de nombreuses vignes, de renforcer la sélection des raisins, de mettre en place l’élevage en barriques neuves. Corinne Mentzelopoulos continue dans ce sens en fondant un département de Recherche et Développement lui permettant, entre autre, d’observer la réaction des vignes et du vin à la biodynamie, et ce dans le but de, un jour peut-être, se convertir.

Les Vins

Château Margaux produit quatre vins d’exception :

Château Margaux. Ce Premier Grand Cru Classé est le véritable porte-étendard de l’appellation. Environ un tiers de la récolte est consacré à sa production. Il est caractérisé par une couleur rubis profond, un parfum enchanteur et une texture soyeuse, ce qui en fait un vin d’une élégance sans égale. C’est bien simple, le Grand Vin de Château Margaux, c’est un concentré d’émotion en bouteille.

Pavillon Rouge du Château Margaux. D’une qualité proche de celle du premier vin, le Pavillon Rouge a toujours été le fidèle lieutenant de Château Margaux. Cette loyauté a été récompensée puisqu’il bénéficie depuis quelques années des parcelles autrefois réservée au Grand Vin.

Margaux du Château Margaux. Suite à la superbe vendange de 2009 a été prise la décision de mettre en vente un troisième vin sous le nom de Margaux. C’est une formidable opportunité de profiter du savoir-faire des vignerons du Château à un tarif plus accessible.

Pavillon Blanc du Château Margaux. Issu d’un vignoble de douze hectares uniquement composé de sauvignon, ce vin offre un tout nouveau visage à la noble Dame médocaine. Ainsi peut-on retrouver dans ces traits une grande finesse et une richesse aromatique qui font de Pavillon Blanc un vin d’une élégance rare.

 

Partager

Imprimer
Envoyer cette page à un ami

Votre panier est vide